ACCOBAMS Appels à Projets

 Conformément aux dispositions de l’Article IX, paragraphe 3, de l’Accord, les Parties à l’ACCOBAMS ont créé en 2004 le Fonds additionnel de conservation (FAC) alimenté par des contributions volontaires des Parties ou par toute autre source dans le but d’accroître les fonds disponibles pour la surveillance continue, la recherche, la formation ainsi que des projets concernant la conservation des cétacés.

 

Les buts et objectifs du FAC sont les suivants:

– Stimuler le développement et la réalisation d’actions concertées ou coopératives qui contribueraient clairement à la mise en oeuvre de l’Accord et aux priorités adoptées par les Parties ;

– Appuyer des projets de conservation appliqués ;

– Fournir un capital d’amorçage pour le lancement de projets à long terme qui ont un effet bien au-delà de la période de financement ;

– Encourager le dialogue et la coopération aux niveaux local et régional afin d’améliorer l’état de conservation des cétacés dans la zone de l’ACCOBAMS ;

– Aider au développement des capacités pour conserver les cétacés et leurs habitats ;

– Sensibiliser aux besoins de conservation et de gestion des cétacés et de leurs habitats ;

– Mettre des sommes relativement modestes à la disposition des communautés et d’autres parties intéressées à la conservation qui n’ont pas accès à d’autres sources de financement.

Les soumissions de projets à financer au titre du FAC sont faites dans le cadre d’appels à propositions lancés par le Secrétariat, en concertation avec le Bureau des Parties.

Le cycle de soumission des propositions de projet dépend de la disponibilité des fonds.

Les critères de soumission et d’éligibilité sont détaillés dans la Procédure pour les appels à propositions de projets ACCOBAMS adoptés en 2019 par les Parties (Résolution 7.8).

Seuls les projets soumis depuis des pays à faible et moyen revenu, tel que classifiés par la Banque Mondiale, qui sont Parties à l’ACCOBAMS, excepté les pays ayant plus de trois ans d’arriérés dans le paiement de leurs contributions, seront éligibles à un financement.

Appel à Propositions de projet de 2018
Les 3 projets sélectionnés dans le cadre de cet appel portent sur les questions liées au soutien de l’évaluation et de l’atténuation des interactions avec la pêche dans les zones non encore couvertes par les projets sur les interactions avec la pêche financés par la Fondation MAVA et le soutien pour la mise en place/le renforcement des réseaux d’échouage et des banques de tissus et à la surveillance des déchets marins lors des nécropsies, en particulier par le biais de collaborations spécifiques.
1. Mise en place d’un nouveau réseau opérationnel de surveillance des échouages de cétacés sur le littoral algérien
Pays : Algérie
Bénéficiaire : Centre National de Recherche et de Développement de la Pêche et l’Aquaculture (CNRDPA)
Objectifs du projet : Centraliser l’information et mutualiser les efforts le long de la côte algérienne ; Standardiser la banque de données ; Améliorer les connaissances sur les cétacés et les causes de leurs échouages en réalisant des nécropsies qui peuvent aider à identifier les causes d’échouage par l’analyse macroscopique (maladies, collisions, ingestion de déchets) ou la collecte d’échantillons qui peuvent être étudiés ultérieurement ; et Recueillir des échantillons de tissus et les stocker correctement pour des études d’anatomie pathologique, d’histologie et de biologie moléculaire.
2. Surveillance et réduction des prises accessoires de cétacés dans les eaux bulgares
Pays : Bulgarie
Bénéficiaire : Green Balkans ONG
Objectif du projet : Continuer à utiliser les pingers comme mesures d’atténuation pour réduire les prises accidentelles de cétacés dans la pêche au turbot, considérée comme la plus importante menace pour le marsouin commun de la mer Noire (sous-espèce en danger dans la liste rouge de l’UICN). La surveillance à bord lors de la pose et du halage des filets garantira l’utilisation appropriée des écho-sondeurs et permettra d’autre part de prélever des échantillons sur les animaux capturés accidentellement, qui seront examinés pour détecter les parasites et les débris marins.
3. Mise en place de la banque d’échantillons de tissus de cétacés en Ukraine
Pays : Ukraine
Bénéficiaire : Institut de zoologie I.I. Schmalhausen, Académie Nationale des Sciences d’Ukraine (IZAN)
Objectifs du projet : Créer une banque nationale de tissus de cétacés, première installation ukrainienne de ce type pour les animaux sauvages et ; Commencer la collecte et l’archivage des échantillons de tissus de cétacés obtenus lors d’échouages, de prises accidentelles, de biopsies, d’échantillons prélevés dans l’environnement et en captivité.

 

Appel à Propositions de projet de 2016
Les 3 projets sélectionnés dans le cadre de cet appel ont traité des questions liées à la répartition et à l’abondance des cétacés.
1. Increase the regional capacity for developing cetacean distribution and abundance studies
Pays: Roumanie
Bénéficiaire: Mare Nostrum NGO

L’une des activités principales de ce projet a été l’organisation d’un atelier régional de formation sur la répartition des mammifères marins et les méthodes de surveillance de l’abondance. Deux survey, suivant la méthodologie du transect en ligne, ont également été mis en œuvre dans les 12 nm de la côte sud de la Roumanie.
Rapport final
2. Tunisian Dolphin Project: population size and habitat use for bottlenose and common dolphins
Pays: Tunisie
Bénéficiaire: Association Nationale du Développement Durable et de la Conservation de la Vie Sauvage (ANDDCVS)

Ce projet appuyait un programme de surveillance mis en œuvre dans la baie de Bizerte depuis 2010 et visant à évaluer le statut de la population locale de grands dauphins. Le projet a permis d’étendre la zone d’étude à l’ensemble de la côte nord de la Tunisie.
Rapport final
3. Identification and initial assessment of cetacean groupings in coastal waters of the north-western Black Sea, Ukrainian sector
Pays: Ukraine
Bénéficiaire: Ukrainian Scientific Center of Ecology of the Sea (UkrSCES)
Ce projet visait à soutenir les activités de photo-identification, les relevés linéaires par transects, les observations en mer depuis une plateforme d’opportunité, les observations depuis des plateformes côtières et le suivi des échouages dans trois zones côtières de l’Ukraine: l’île Dzharylgach, le delta du Danube et la baie de Hrigoryevsky.

Rapport final

 

Appel à Propositions de projet de 2012
Les 5 projets sélectionnés dans le cadre de cet appel visaient à soutenir les activités de renforcement des capacités.
1. Réalisation d’études approfondies visant à identifier avec précision les communautés de Grands dauphins endémiques à certains secteurs insulaires du littoral occidental algérien (Ile Rachgoun‐Iles Habibas‐Ile Plane), par observation directe et utilisation de la technique de photo‐identification, dans le but de leur conservation
Pays: Algérie
Bénéficiaire: Laboratoire « Réseau de Surveillance Environnementale » de l’Université d’Oran
Ce projet visait à former de jeunes chercheurs algériens aux techniques d’étude en mer
des cétacés (techniques visuelles et techniques de photo-identification) et à étudier les populations de grands dauphins autour des îles algériennes.
Résumé / Rapport d’avancement
2. Building capacities of Bulgarian Black Sea municipalities on Cetaceans strandings
Pays: Bulgaria
Beneficiary: Green Balkans NGO
Ce projet visait à renforcer les capacités de réaction des municipalités bulgares de la mer Noire en cas d’échouage de cétacés sur leurs côtes.

Résumé / Rapport final
3. Renforcement du réseau de suivi des échouages des cétacés des côtes marocaines et formalisation des procédures de gestion des échouages, particulièrement ceux des grandes espèces
Pays: Maroc
Bénéficiaire: Institut National de Recherche Halieutique (INRH)
Ce projet visait à soutenir l’organisation du réseau d’échouage marocain, à travers la coordination des différents centres régionaux de l’INRH et la concertation avec les autorités nationales et locales. Le projet a également contribué à la création d’une banque de tissus.

Résumé / Rapport final
4. Cetacean coordinated transborder monitoring using ferries as platform of observation off Tunisia
Pays: Tunisie
Bénéficiaire: Association Tunisienne de Taxonomie (ATUTAX)

Ce projet visait à accroître les connaissances sur les cétacés dans la région comprise entre la Tunisie, la Sicile et la Sardaigne en utilisant des ferries comme plate-forme d’observation.
Résumé / Rapport final
5. Renforcement du réseau d’échouage des cétacés en Tunisie
Pays: Tunisie
Bénéficiaire: Institut National des Sciences et Technologie de la Mer (INSTM)
Ce projet visait à formaliser le réseau national d’échouage de cétacés en Tunisie, à renforcer la collaboration entre les différentes parties prenantes et à sensibiliser les autorités locales et la société civile à l’importance de la recherche des échouages de cétacés pour la collecte de données. La création d’une banque nationale de tissus de cétacés a également été envisagée dans le cadre du projet.

Résumé / Rapport final

 

Appel à Propositions de projet de 2011
Les 2 projets sélectionnés dans le cadre de cet appel devaient répondre aux priorités du programme de travail ACCOBAMS 2010-2013.
1. Pilot Cetaceans Photo-ID activities along Southern Bulgarian Black Sea coast
Pays: Bulgarie
Bénéficiaire: Green Balkans NGO
Ce projet visait à lancer des activités pilotes de Photo-Identification dans la partie méridionale de la côte bulgare de la mer Noire, à former de nouveaux experts en Bulgarie sur la Photo-Identification et à élaborer un premier catalogue.

Rapport final
2. Photo-identification of dolphins from the Romanian Black Sea coastal waters
Pays: Roumanie
Bénéficiaire: Mare Nostrum
Ce projet visait à accroître la participation des jeunes chercheurs intéressés par la méthode de photo-identification des dauphins et à augmenter la qualité et la quantité de données sur les cétacés dans les eaux roumaines de la mer Noire.

Rapport final