Le Projet ASI

ASI: livret descriptif complet du projet
disponible au téléchargement


Jetez un coup d’œil à la galerie vidéo et la galerie de photos

On estime que près de 10% de la biodiversité marine mondiale est rencontrée en Méditerranée, ce qui ne représente que 1% des océans et des mers. Les baleines et les dauphins jouent un rôle clé dans le maintien de l’équilibre des écosystèmes marins et constituent une composante essentielle du patrimoine naturel des pays méditerranéens et de la mer Noire.
Cependant, ces espèces font face à une variété de menaces importantes: risque de collision avec le trafic maritime, prises accessoires dans les engins de pêche, dégradation de l’habitat, perturbation acoustique, pollution chimique …
Vingt et une espèces ont été aperçues au moins une fois en Méditerranée et en mer Noire, onze d’entre elles sont considérées comme régulièrement présentes. La plupart des espèces de cétacés résidentes sont classées «en danger», l’une des catégories les plus élevées de la Liste Rouge des espèces menacées de l’UICN évaluant l’état de conservation des espèces.

 

LE PROJET “ACCOBAMS SURVEY INITIATIVE”, UN EFFORT RÉGIONAL SANS PRÉCÉDENT SUR LE SUIVI DES CÉTACÉS EN MÉDITERRANÉE ET EN MER NOIRE

 

L’ACCOBAMS Survey Initiative (ASI) est un projet de plusieurs millions d’euros, développé et mis en œuvre par le Secrétariat Permanent de l’Accord sur la Conservation des Cétacés de la Mer Noire, de la Méditerranée et de l’Atlantique (ACCOBAMS), qui s’occupe également de la coordination globale du projet, avec l’appui d’un Comité de pilotage composé du Centre d’Activités Régionales pour les Aires Spécialement Protégées (PNUE / PAM / CAR-ASP), du Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN, de l’Agence Française pour la Biodiversité, de l’Institut italien pour la Protection de l’Environnement et la Recherche et de l’Observatoire PELAGIS de l’Université de La Rochelle en France.

“Il s’agit d’un effort régional sans précédent, dans le but d’établir un programme de suivi intégré et coordonné des cétacés qui contribuera à un meilleur état de conservation des cétacés et de leur habitat. Cette initiative innovante contribue à l’Objectif de Développement Durable 14 des Nations Unies sur les Océans et au Plan Stratégique d’Aichi de la Convention sur la Diversité Biologique”
Déclaration de S.E.M. Xavier Sticker, Président de l’ACCOBAMS et Ambassadeur de France pour les questions environnementales.

L’«ACCOBAMS Survey Initiative» (ASI) permettra d’améliorer la compréhension de l’état de conservation des cétacés au niveau macrorégional Méditerranée et mer Noire. Réalisé sur trois ans et demi, l’ASI vise à mettre en place un système de suivi intégré et coordonné des cétacés, en établissant un cadre de référence pour évaluer l’abondance et la répartition des cétacés dans l’ensemble de la zone de l’ACCOBAMS. Mis en œuvre en coordination avec tous les pays riverains et avec leur participation, le projet ASI les aide à respecter leurs engagements nationaux et internationaux, notamment en ce qui concerne les politiques régionales liées à la conservation de la biodiversité marine et à la surveillance du milieu marin et afin de faciliter l’adoption de mesures de conservation nationales appropriées. L’ASI comprend également un important volet de renforcement des capacités dans le but de créer une équipe spécifique de scientifiques, capable de surveiller les populations de cétacés dans toute la zone de l’Accord avec des méthodes harmonisées.

Les actions de l’ACCOBAMS sont essentielles pour la conservation des cétacés car cet Accord a su depuis deux décennies être un lien entre les frontières, entre les univers, entre les communautés politiques, scientifiques, professionnelles et activistes pour un enjeu central et commun. Pour ces raisons, la Principauté de Monaco est un des principaux contributeurs de l’ACCOBAMS et l’accueil du Secrétariat a été renforcé en 2016 au travers de la révision de l’accord de siège qui le lie au Gouvernement monégasque. C’est en ce sens que, comme l’avait annoncé personnellement S.A.S. le Prince Souverain en novembre 2016, Sa Fondation s’est également engagée dans ce projet à hauteur de 100.000 Euros.”
Déclaration de S.E.M. Jean-Luc Van Klaveren, Ambassadeur de Monaco en Espagne.

L’ASI bénéficie du soutien de la Fondation MAVA, de la Fondation Prince Albert II de Monaco, du Fonds international pour la protection des animaux, du Ministère de la transition écologique de l’Espagne, de l’Agence Française pour la Biodiversité, du Ministère pour la Protection de l’Environnement, du Territoire et de la Mer d’Italie et du Gouvernement de la Principauté de Monaco mais aussi de tous les pays riverains de par la mobilisation de tous leurs scientifiques.

 

DÉBUTANT PAR LA CAMPAGNE MÉDITERRANÉENNE EN ÉTÉ 2018

 L’action la plus symbolique de “l ‘ACCOBAMS Survey Initiative” consiste en la première étude synoptique de toute la mer Méditerranée en juin et juillet 2018. Elle est réalisée en combinant des méthodes de relevés visuels aériens et navals et de surveillance acoustique passive (PAM) , suivant le protocole régional de l’ASI et la méthodologie basée sur l’échantillonnage à distance par transect linéaire. Compte tenu du caractère migratoire des cétacés et de la nécessité de disposer d’une image instantanée de leur répartition et de leur abondance, des moyens importants sont déployés en mer en même temps, selon une méthodologie scientifique harmonisée. Cinq navires de recherche, huit aéronefs et près d’une centaine d’observateurs de tous les pays méditerranéens ayant reçu une formation spécifique, parcourront toute la Méditerranée durant les mois de juin et juillet pour collecter des données sur la répartition et l’abondance des populations de cétacés. D’autres espèces menacées, par exemple les tortues de mer et les oiseaux marins, seront également étudiées dans le cadre d’une approche multi-espèces et les déchets marins seront également évalués.

La première action concrète de la campagne a été l’atelier de formation pour les observateurs aériens de l’ASI du 23 au 28 mai, à l’aérodrome de Cuers en France, dédié aux 40 observateurs aériens qui réalisent le recensement des cétacés à l’échelle de la Méditerranée. Ce fut l’occasion de lancer officiellement la partie aérienne de la campagne ASI, en présence du Secrétariat Permanent de l’Accord, de l’Agence Française pour la Biodiversité et de nombreux partenaires internationaux.

Profitant de l’entrée en Méditerranée, à Malaga, du navire de recherche « Song of the Whale » qui va opérer en Méditerranée occidentale mais aussi pour remercier l’Espagne d’avoir été le premier pays ayant contribué financièrement au projet (il y a plusieurs années déjà), une journée officielle de célébration de la campagne méditerranéenne de l’ASI a été organisée le 8 juin à Malaga, à l’occasion de la Journée Mondiale des Océans. Les événements comprenaient la visite du navire par des enfants pour sensibiliser à la conservation des cétacés et l’inauguration d’une très belle exposition de l’artiste espagnol Esteban Ruiz sur les cétacés. La cérémonie officielle a été suivie par de nombreuses personnalités, en particulier S.E.M. Xavier Sticker, président de l’ACCOBAMS et Ambassadeur de France pour les questions environnementales; Jean-Luc Van Klaveren, Ambassadeur de Monaco en Espagne; Mme Itziar Martín Partida, Directrice générale adjointe du Ministère espagnol de la transition écologique et M. François Gauthiez, Directeur du soutien à la politique publique de l’Agence Française pour la Biodiversité. Des représentants des autorités territoriales d’Andalousie, du port et de la municipalité de Malaga et du Secrétariat Permanent de l’ACCOBAMS étaient également présents, de même que les équipes d’observateurs marocains et algériens, finissant et commençant respectivement leur mission à bord du navire de recherche.

“L’ACCOBAMS Survey Initiative » est un exemple de ce que la coopération entre toutes les Parties prenantes, à savoir, les organisations, les ministères, les organismes de financements, les scientifiques…, peut réussir à accomplir pour la conservation de la biodiversité. C’est aussi une grande aventure humaine et un véritable défi !”
Déclaration de Mme Florence Descroix-Comanducci, Secrétaire Exécutif de l’ACCOBAMS

Tous les Etats riverains de la Méditerranée travaillent ensemble pour le succès de ce projet, une initiative fédératrice pour la conservation de la biodiversité mais aussi pour le renforcement des capacités nationales dans la région.

Parallèlement, le Secrétariat Permanent travaille à la mise en œuvre du projet de l’ASI en mer Noire.

 


Et de nombreux partenaires nationaux…!