Projet CeNoBS

Après avoir mené à bien l'”ACCOBAMS Survey Initiative” en mer Méditerranée et collecté des données sur les cétacés mais aussi sur la mégafaune marine, le bruit sous-marin et les déchets marins, le Secrétariat Permanent de l’ACCOBAMS et ses partenaires de la mer Noire ont récemment obtenu une subvention de la Commission européenne pour couvrir la mer Noire. Ce projet est intitulé CeNoBS – Soutenir la mise en œuvre de la DCSMM en mer Noire par la mise en place d’un système régional de surveillance des cétacés (D1) et de surveillance du bruit (D11) pour la réalisation du GES – et permettra de mener l’étude dans une grande partie de la mer Noire l’été prochain (2019).

OBJECTIFS

En ce qui concerne la directive-cadre relative à la stratégie pour le milieu marin (DCSMM), les principaux objectifs sont les suivants :
– évaluer les critères relatifs aux cétacés D1 (diversité biologique) et l’établissement de valeurs seuils,
– évaluer et soutenir le développement de la surveillance D11 (énergie et bruit) dans la région de la mer Noire par la diffusion des activités, résultats et résultats du projet.

ACTIVITÉS

 Répartition des cétacés
&
Surveillance de l’abondance

L’application de méthodes de pointe de surveillance des mammifères marins permettra d’évaluer les méthodes pertinentes, de recommander celles qui conviennent le mieux aux pays partenaires et d’identifier les aspects qui nécessitent une harmonisation plus poussée entre les États membres pour améliorer la cohérence de la surveillance et de l’évaluation à l’échelle régionale.

Au cours de l’été 2019, la répartition et l’abondance des populations de cétacés seront évaluées grâce à un relevé aérien régional visant à recueillir des observations visuelles des cétacés selon des protocoles spécifiques et partagés. Un atelier de formation préparera les chefs d’équipe et les observateurs juste avant le début de l’enquête qui débutera à la mi-juin 2019. Les données recueillies seront analysées en 2019 et 2020. Les résultats seront utilisés pour lancer la définition de valeurs seuils pour les indicateurs et critères relatifs aux cétacés, conformément à la nouvelle décision GES (décision 2017/848).

Surveillance du bruit

Les actions pilotes de surveillance du bruit permettront de tester les méthodologies appliquées dans d’autres zones marines et de définir des propositions et recommandations pour la surveillance du bruit D11 en mer Noire. Les études pilotes permettront d’évaluer le niveau de bruit sous-marin dans des endroits spécifiques sur le plateau océanique des États membres.

Un atelier de formation sera organisé avec des participants de tous les pays de la mer Noire. Il visera à renforcer les capacités de surveillance du D11, en s’attaquant à la fois aux bruits impulsifs anthropiques dans l’eau et aux bruits continus et anthropiques à basse fréquence dans l’eau.

Surveillance des prises accidentelles

Les activités pilotes de surveillance des prises accidentelles de cétacés seront mises en œuvre. Les données seront recueillies au moyen de questionnaires dans les ports et d’observateurs embarqués. L’examen post-mortem des carcasses de cétacés échoués à terre sera effectué sous la forme d’une estimation indépendante du taux de prises accessoires, l’accent étant mis en particulier sur la pêche IUU.

Cette activité vise à démontrer la faisabilité de développer un programme de surveillance des prises accidentelles de manière harmonisée dans la mer Noire afin de combler les lacunes en matière de distribution, d’intensité et d’effets de la pression des prises accidentelles sur les cétacés.